Portrait de Gaspard Gustave de Coriolis (1792-1843)

Le nouveau bâtiment de l’École des Ponts ParisTech porte le nom de Gustave de Coriolis, ingénieur des ponts renommé. L’occasion nous est donnée de redécouvrir ce grand scientifique.

Ingénieur des ponts en 1813, il s’illustre essentiellement par son talent de mathématicien. Entre 1829 et 1835, il publie de nombreux ouvrages notamment « La théorie mathématique des effets du jeu de billard » ou encore des mémoires sur « Le frottement des engrenages coniques ».

Mais il doit surtout sa renommée à son théorème sur le mouvement relatif qui porte son nom.

Pour en savoir plus :

Consultez son portrait sur la photothèque de l’École des Ponts Paristech.

Quelques ouvrages de référence :

Du calcul de l’effet des machines, Gustave de Coriolis, 1829 (Cote : 4°659);

Expériences sur la résistance du plomb à l’écrasement et sur l’influence qu’à sur sa dureté une quantité inappréciable d’oxyde, Gustave de Coriolis, 1830 (Cote : 8.1447/C65 );

Mémoire sur les équations du mouvement relatif des systèmes de corps, Gustave de Coriolis, 1835 (Cote : 4.658/C33 ) – Voir aussi La bibliothèque numérique de l’éducation ;

Thèse d’histoire des sciences sur Coriolis (2011), Alexandre Moatti.


You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed.
You can leave a response, or create a trackback from your own site.

There are no comments yet, be the first to say something


Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>