Retrouvez la Bibliothèque sur le Forum Entreprises jeudi 21 février 2013

Des documentalistes vous guident dans vos recherches d’informations sur:

♦ les entreprises
♦ les méthodes de recherche d’emploi
♦ la rédaction de CV
♦ la préparation de l’entretien d’embauche

.

N’hésitez pas à les solliciter.

Contact anne.barbier@enpc.fr

Fermeture annuelle de la Bibliothèque

La Bibliothèque fermera ses portes exceptionnellement 15 jours,
vendredi 21 décembre2012 à 17h

Elle rouvrira ses portes
lundi 7 janvier 2013 à 9h

Du 2 au 4 janvier 2013, il sera possible d’utiliser les services de la bibliothèque sur rendez-vous  bibliotheque@enpc.fr

Vient de paraître Marne-la-Vallée, de la ville nouvelle à la ville durable

Antoine Picon et  Clément Orillard
viennent de publier
Marne-la-Vallée, De la ville nouvelle à la ville durable
aux Éditions Parenthèses, 2012, 304 p.

Entre politique des villes nouvelles et destin spécifique, inscription dans la longue histoire de l’aménagement de la région parisienne et projection dans le futur du Grand Paris, Marne-la-Vallée occupe une place à la fois révélatrice et singulière qui interroge la manière de produire la ville en France depuis la Seconde Guerre mondiale.
Cet ouvrage a été publié à l’occasion des quarante ans de la fondation de cette ville nouvelle et rassemble dix-huit auteurs, historiens, urbanistes, architectes et ingénieurs et aborde à travers différents thèmes l’ensemble des aspects de cet acte d’aménagement majeur, depuis les prémices de sa création jusqu’à ces dernières réalisations en cours.

Antoine Picon est ingénieur général des Ponts et Chaussées, architecte et historien, directeur de recherche à l’École des Ponts ParisTech et professeur à l’Université de Harvard.
Clément Orillard est architecte, urbaniste et historien, maître de conférences à l’Institut d’Urbanisme de Paris.

Ouvrage disponible à la bibliothèque
Classement 33 – Cote 38019

Vient de paraître : Aerocity : quand l’avion fait la ville

Nathalie Roseau
chercheuse au LATTS et responsable du Mastère spécialisé AMUR

vient de publier aux Editions Parenthèses
Aerocity : quand l’avion fait la ville

Objet essentiel pour la compréhension du rapport entre l’innovation technique et la fabrique de l’espace, l’aéroport est ici investi comme espace situé et contextualisé, ancré dans l’histoire des villes. Parcourant l’épopée moderne de la diffusion massive et spectaculaire du transport aérien, l’enquête démarre en 1909, date à laquelle ont lieu de grands spectacles de masse, révélant au public l’invention du vol dirigé. À partir de cette date, les relations entre les développements de la « culture » aérienne et le champ de l’urbanisme ne cesseront de consolider un discours utopique sur la ville du futur. De la vision au dessin, de l’idée à la matérialisation, le récit s’intéresse à l’imaginaire architectural et urbain de l’aéroport, aux modalités selon lesquelles les projets sont apparus, ont été réalisés, ainsi qu’à leur influence. Si l’aéroport s’affranchit physiquement de sa ville d’accostage, il ne cesse de la questionner, lui opposant un miroir constamment changeant, à la fois optimiste et sombre. L’ouvrage explore cette alchimie complexe et nuance l’assertion selon laquelle la modernité et la globalisation induiraient une homogénéisation de l’espace urbain. Une riche iconographie, souvent inédite, vient ponctuer cette histoire du XXe siècle à travers l’évolution d’une technologie. (résumé éditeur).

Ouvrage disponible à la bibliothèque
classement 26 – cote 37971

« Rendez-vous auteurs » en novembre à la bibliothèque Lesage

L’École recrute 2 moniteurs étudiants pour la bibliothèque

Vous cherchez un job étudiant ?

Vous êtes étudiant à l’École des Ponts Paristech et vous recherchez un   job étudiant compatible avec vos études ?

La bibliothèque Lesage recrute d’octobre à décembre 2012 deux    moniteurs étudiants pour assurer des missions d’accueil du public et de rangement des espaces.

Les moniteurs ont un contrat à durée déterminée de 3 mois à temps incomplet  de 8h / semaine du lundi au vendredi inclus.  L’horaire en semaine sera ajusté en fonction des obligations académiques et des horaires d’ouverture de la bibliothèque.

Qui peut postuler ?

Le dispositif est ouvert aux élèves inscrits à l’Ecole des Ponts ParisTech, élèves ingénieurs, master, mastères spécialisés et doctorants inscrits à l’Université Paris Est et effectuant leur thèse dans un laboratoire de l’Ecole s’ils sont non rémunérés.

Ce dispositif est ouvert dans les mêmes conditions aux élèves étrangers de l’Ecole sous réserve de la réussite d’un test en langue française.

Ce poste vous intéresse ?

Vous avez un bon sens relationnel, une bonne présentation. Vous êtes organisé et rigoureux. Vous êtes curieux et intéressé par les technologies de l’information et de la communication ?

Pour en savoir plus, lisez les interviews de Julie, Mamadou et Elias, moniteurs en 2011-2012.

Postulez  avant le 18 septembre  en envoyant votre CV et une lettre de motivation  à  recrutement@enpc.fr

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Isabelle Gautheron

La technologie RFID s’installe à la bibliothèque

Ces 3 derniers mois, tous les documents en libre accès de la bibliothèque ont été équipés progressivement d’une puce RFID et encodés par les personnels à partir des codes à barres utilisés jusque là pour le prêt afin de préparer pour la rentrée l’installation d’un nouveau système d’identification et d’équipement antivol des documents.
Vous passerez donc désormais lors de vos visites à la Bibliothèque à travers un nouveau portique transparent couplé à un compteur d’entrées remplaçant l’ancien système électromagnétique
Ce nouveau système basé sur la radiofréquence ne nécessite plus lors de vos emprunts l’usage de la douchette code-barres pour prêter les documents en libre accès ni l’opération de démagnétisation.
Il permet également de préparer l’acquisition future d’un automate de prêt (borne RFID) qui offrirait aux usagers de la bibliothèque la possibilité d’emprunter directement sans passer par l’accueil de la bibliothèque.

Actu’ des labos : carnet de recherche ENVIT

Le carnet ENVIT - Energie, Villes et Territoires - est consacré aux travaux de plusieurs programmes de recherche portant sur la place et le rôle des villes et territoires métropolitains dans la gouvernance des systèmes énergétiques. Ces travaux fédèrent une communauté de chercheurs dont le LATTS avec son équipe Réseaux, Institutions et Territoires (RIT) et le LVMT, deux laboratoires de l’École des Ponts ParisTech.

En savoir + sur les programmes de recherche :

» Conseils de lecture sur les problématiques de l’énergie et de la ville.
Documents consultables à la bibliothèque

Catherine Charlot-Valdieu, Philippe Outrequin. « La réhabilitation énergétique des logements ». Le Moniteur, 2011, 271 p.
voir notice

François-Mathieu Poupeau. « Gouverner sans contraindre : l’agence locale de l’énergie, outil d’une politique énergétique territoriale ». L’Harmattan, 2008, 275 p. (Coll. Logiques sociales)
voir notice

Touafik Souami. « Conceptions et représentations du territoire énergétique dans les quartiers durables ». Flux, 2009, n°76/77, p. 71-81
En ligne sur Cairn : http://www.cairn.info/revue-flux-2009-2-page-71.htm

Hélène Subrémon. « Anthropologie des usages de l’énergie dans l’habitat : un état des lieux ». PUCA, 2011, 70 p. (Coll. Recherche, n°200)
voir notice

Marie-Christine Zelem. « Politiques de maîtrise de la demande d’énergie et résistances au changement : une approche socio-anthropologique ». L’Harmattan, 2010, 323 p. (Coll. Logiques sociales)
voir notice

» Consulter et téléchargez la bibliographie « Energétique urbaine » réalisée par la bibliothèque en 2011 [pdf]

La ville financiarisée : contributions du LATTS

Retrouvez les articles des chercheurs et doctorants du laboratoire Techniques Territoires et Sociétés (LATTS) dans le dossier coordonné par Ludovic Halbert (LATTS) et Renaud le Goix « La ville financiarisée » paru dans le n°384 de la revue Urbanisme.

Sélection :

- Ludovic Halbert et Renaud le Goix. « Capital financier et production urbaine », p. 40-41

- Cyril Boisnier. « Le dispositif SIIC. De la transparence fiscale  la financiarisation de l’immobilier », p. 46-48

- Patrice Vergriete. « Le vrai visage de la financiarisation du logement en France », p. 61-63

- Elisabeth Campagnac et Géry Deffontaines. « Les PPP et l’urbain : extension du domaine de la finance ? », p. 64-66

- Katia Attuyer, Antoine Guironnet et Ludovic Halbert. « Stratégies d’investissement, politiques publiques et droit de cité. La ville à 7% », p. 72-74

» Consultez le sommaire détaillé du numéro et retrouver la revue Urbanisme à la bibliothèque.

» Contact : catherine.quetier@enpc.fr

Portrait d’un nouveau moniteur étudiant : Elias

Elias, nouveau moniteur étudiant nous a rejoint. Il a eu la gentillesse de nous faire part de ses impressions.

Je suis Elias Bouacida, je suis élève en deuxième année du département économie de l’École.
J’ai 21 ans et j’habite Paris.

Quel est ton rôle au sein de la bibliothèque ?
J’ai deux rôles principaux, le premier étant l’équipement des livres, c’est-à-dire, les préparer pour qu’ils puissent être mis en rayon en bibliothèque, à savoir mettre les codes barres et les puces antivol, les couvrir, les ranger. J’assure le soutien de la personne à l’accueil pendant ce travail d’équipement. Le deuxième grand rôle est d’assurer les permanences d’accueil à la bibliothèque, souvent le soir, pour les prêts et retours, et les demandes de renseignements.
Ce sont deux missions bien distinctes.

Comment ta semaine est-elle organisée ?
Je donne mon emploi du temps de cours au responsable de la salle de lecture qui adapte les permanences d’accueil en fonction de mes heures de cours.

Qu’est-ce qui te plait ici et qu’est-ce qui t’étonne ?
J’aime beaucoup le travail de l’accueil, travail que je n’avais jamais fait auparavant, le côté relationnel est intéressant et me change de ce que je connais. C’est un des attraits  que j’ai pour ce travail, avoir une autre expérience que le bureau d’études. Et intégrer un travail d’équipe, chose que je n’avais pas trop fait jusqu’à présent.
Je ne suis pas étonné de voir qu’il y a très peu d’usagers issus des concours communs. Les élèves ingénieurs fréquentent peu la bibliothèque. Cela est sans doute lié aux méthodes de travail et aux cursus différents, nous n’avons pas pris l’habitude de travailler en bibliothèque.
Je ne soupçonnais pas tout le travail de fond et le soutien à la recherche documentaire. Et j’ai appris beaucoup de chose grâce au personnel de la bibliothèque et en écoutant les demandes des usagers.

Selon toi, quelle est l’utilité d’une bibliothèque dans une école d’ingénieur ?
On peut, je pense, identifier deux aspects : un lieu pour travailler, car il y en a peu dans l’École (les salles de cours ne sont pas forcément libres) et la salle V022 de la bibliothèque est pratique pour travailler en groupe, et tout l’aspect aide à la recherche documentaire et annales de cours, manuels, les ressources électroniques.
Cette bibliothèque est extrêmement scientifique et il y a peu de romans et pas de BD. En début de première année, j’aurais aimé trouver plus de livres pour la détente et la culture, moins sciences dures.

Quelles sont les difficultés que tu rencontres dans ta mission ?
La principale difficulté est de ne pas pouvoir répondre à certaines questions sur des thèmes précis, par manque d’expérience, et aussi parce que je suis à l’accueil le soir quand il n’y personne dans le service.

Qu’attends-tu de ce travail ?
J’attends une plus grande aisance avec la recherche documentaire, qui me sera utile si je prépare une thèse.
J’ai toujours beaucoup aimé les bibliothèques et cela m’intéressait de voir les coulisses.

Merci Élias d’avoir répondu à nos questions.