Café des sciences : Jean-Marie Delarue

Jean-Marie Delarue

Jean-Marie Delarue en conférence à l’École des Ponts ParisTech

Privation de liberté et respect des droits fondamentaux ?
États des lieux

Vendredi 7 juin 2013

12h45 amphi Navier

Conseiller d’État, Jean-Marie Delarue est contrôleur général des lieux de privation de liberté.
Après avoir étudié à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, il passe l’agrégation d’histoire, puis entre à l’École nationale d’administration en 1977. Il sort de l’ENA au Conseil d’État. Ancien Conseiller de Jacques Delors et Michel Delebarre, il occupe ensuite les fonctions de délégué interministériel à la ville (1991-1994) et de directeur des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l’intérieur jusqu’en 2001. Président de la Commission du suivi de la détention provisoire de 2002 à 2008, il est nommé depuis contrôleur général des lieux de privation de liberté, étant ainsi le premier à occuper cette fonction créée en 2007. Jean-Marie Delarue a publié plusieurs contributions et articles de droit, de sciences administratives et sociales,dans différentes revues (Revue française des affaires sociales,Revue du MAUSS, Pouvoirs, Etudes …) et a publié l’ouvrage Banlieues en difficultés : la relégation (Syros), sans oublier de nombreux rapports. En février 2013 est paru son cinquième rapport annuel où est posée la question des privations de libertés dans les prisons, les hôpitaux psychiatriques mais aussi dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) qui échappent actuellement à un contrôle. Une clarification en termes juridiques et de bonnes pratiques concernant la privation de libertés et les procédures disciplinaires mises en place dans ces institutions diverses (mais dont le fonctionnement s’uniformise et se nivelle) est cruciale.L’objet de cette conférence est de s’interroger sur les risques d’atteinte aux droits fondamentaux des personnes privées de liberté, que ce soient des détenus, des malades, des personnes âgées, des sans-papier…

Café des sciences : Hervé Le Bras

Hervé Le Bras

Hervé Le Bras en conférence à l’École des Ponts ParisTech

Le mystère français : mutation dans la tradition

Vendredi 17 mai 2013

12h45 amphithéâtre Navier

Directeur d’études à l’Institut national d’études démographiques (INED), Hervé Le Bras est démographe et enseigne à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il a également enseigné dans de nombreuses institutions (École des Beaux-Arts, École polytechnique, Sciences Po, École nationale d’Administration, Collège d’études mondiales…) et est Fellow de Churchill College (Cambridge).
Ses domaines de recherche couvrent à la fois la démographie mais aussi l’histoire, l’anthropologie et les mathématiques. Issu de l’École polytechnique et diplômé en recherche opérationnelle, il part au Tchad pour une étude anthropologique des Massa, poursuit par un DEA de mathématiques à la Faculté des Sciences de Paris et rentre à l’INED à partir de 1967.
Il sera également statisticien en neurolinguistique à l’INSERM pendant trois ans. Ses travaux donnent lieu à de nombreuses publications parmi lesquelles on peut citer :
L’invention de la France (avec Emmanuel Todd, réédition en 2012 chez Gallimard)
Marianne et les lapins : l’obsession démographique (Hachette 1992)
Les limites de la planète : mythes de la nature et de la population (Champs Flammarion 1996)
Naissance de la mortalité : l’origine politique de la statistique et de la démographie (Gallimard-Le Seuil 2000)
Essai de géométrie sociale (Odile Jacob 2000)
Le retour de la race –contre les «statistiques ethniques» (éditions de l’aube, 2009)
Hervé Le Bras a reçu plusieurs distinctions pour ses contributions de recherche et a pris en charge de nombreuses missions sur les questions de population, famille, immigration.
Il participe enfin à la diffusion des savoirs dans différentes revues : rédacteur en chef de Population (1978 à 1990), cofondateur et éditeur de Mathematical Population Studies (1984-1991), il est actuellement chroniqueur à La Recherche.

Son dernier ouvrage, Le mystère français (écrit avec Emmanuel Todd aux éditions du Seuil 2013) est l’objet de cette conférence.

Café des sciences : Hubert Védrine

Hubert Védrine

Hubert Védrine en conférence à l’École des Ponts ParisTech

Quel avenir pour l’Europe dans la mêlée mondiale ?

Vendredi 1er mars 2013

12h45 amphithéâtre Navier

Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris et de l’École Nationale d’Administration (promotion Simone Weil), Hubert Védrine est affecté au ministère de la Culture puis à l’Environnement avant de rejoindre le Ministère des Affaires Étrangères. À 34ans, il est nommé conseiller diplomatique à l’Élysée auprès du Président François Mitterrand. Il devient porte parole de la présidence en 1988, puis à partir de 1991, secrétaire général de l’Élysée jusqu’en 1995. Après un passage au conseil d’État entant que Maître des requêtes, il est nommé, en 1997, Ministre des Affaires Étrangères jusqu’en 2002, où il quitte ses fonctions ministérielles. Après avoir créé une société de conseil en stratégie politique, Hubert Védrine travaille en lien avec plusieurs grandes entreprises et préside parallèlement l’Institut François Mitterrand. Diplomate, Hubert Védrine est aussi l’auteur de très nombreux ouvrages, parmi lesquels on peut citer : Dans la mêlée mondiale (Fayard 2012) ; Les cartes de la France à l’heure de la monialisation (avec D. Moïsi, Fayard 2000).
Face à l’hyper puissance (Fayard 2003), Continuer l’histoire (avec A. Abecassis et M. Bouabdallah, Fayard 2007), Atlas du monde global, Atlas des crises et des conflits et Atlas de la France (avec P. Boniface, Fayard/Armand Colin 2008, 2009 et 2011) ; Le temps des chimères 2003-2009 (Fayard, 2009). En novembre 2012, Hubert Védrine remet au Président François Hollande un rapport sur « Les conséquences du retour de la France dans le commandement militaire de l’OTAN, l’avenir de la relation transatlantique et les perspectives de l’Europe de la défense ». Son dernier ouvrage, Dans la mêlée mondiale (Fayard 2012) analyse la compétition nouvelle dans laquelle sont engagés les États, les pouvoirs économiques et financiers, dans un contexte de croissance démographique et de compte à rebours écologique. Dans le cadre de sa conférence, Hubert Védrine esquissera l’avenir de l’Europe et le rôle de régulation qu’elle pourrait jouer dans une nouvelle gouvernance mondiale.

Café des Sciences Ecole des Ponts vendredi 1er mars 2013 Hubert Védrine

Café des sciences : Cédric Villani

Cédric Villani

Cédric Villani en conférence à l’École des Ponts ParisTech

Transport optimal et courbure : quand Monge rencontre Riemann

vendredi 30 novembre 2012

12h45 amphithéâtre Navier

Mathématicien, Cédric Villani fait ses études à l’École Normale Supérieure à Paris et soutient sa thèse en 1998 sur la théorie mathématique de l’équation de Boltzmann (Contribution à l’étude mathématique des gaz et des plasmas).

Agrégé-préparateur à l’ENS Paris, il devient enseignant-chercheur à l’École Normale Supérieure de Lyon. Il est actuellement professeur à l’Université de Lyon I et, depuis 2009, il dirige l’Institut Henri-Poincaré.

Ses travaux portent sur la théorie cinétique (équations de Boltzmann et Vlasov, et leurs variantes) et le transport optimal et ses applications qui ont donné lieu à la publication de différents ouvrages : Entropy Methods for the Boltzmann Equation (Springer 2001), Topics in Optimal transportation (Springer 2003), Optimal Transport, old and new (Springer 2008).

Les contributions scientifiques de Cédric Villani ont été primées dans de nombreuses instances, tant au niveau national qu’international : Prix de l’European Mathematical Society (2008), Prix Fermat et prix Henri-Poincaré (2009), Médaille Fields (2010)…

Scientifique mondialement reconnu, Cédric Villani est particulièrement soucieux de la diffusion des mathématiques auprès d’un large public : il s’engage dans plusieurs actions auprès des écoles et des lycées, par des conférences publiques ou par sa participation à des émissions et chroniques, festivals scientifiques… Son dernier ouvrage Théorème vivant, publié chez Grasset cet été 2012, se présente sous la forme d’un récit qui dévoile l’univers des mathématiques et des mathématiciens en relatant l’épopée de la genèse d’un théorème.

Une séance de dédicaces est organisée en fin de conférence.

Café des sciences : Anne Muxel

Anne Muxel

Anne Muxel en conférence à l’École des Ponts ParisTech

Avoir 20 ans en politique

Vendredi 27 avril 2012

12h45 Amphi Navier

Anne Muxel est sociologue, directrice de recherche au CNRS (CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po). Elle est spécialisée dans l’étude du rôle de la mémoire et de la transmission intergénérationnelle des comportements. Ses travaux en sociologie politique se concentrent sur la compréhension des relations entre les individus et la politique : analyse du comportement électoral, nouvelles formes d’expression et de participation à la vie politique, comme l’abstention. Elle a, notamment,  mené plusieurs enquêtes sur le rapport des jeunes à la politique et écrit articles et ouvrages sur la construction de leurs représentations de la politique, en France, en Italie ou en Espagne.

•    Vous trouverez à la Bibliothèque les livres suivants :

Avoir 20 ans en politique. Anne Muxel
Seuil. 2010
Bientôt disponible à la Bibliothèque

Dictionnaire du vote. Pascal Perrineau et Dominique Reynié
PUF. 2001
Localisation 40PO (Politique) et cote 34842

La politique en France et en Europe. Pascal Perrineau et Luc Rouban
Les Presses de Sciences Po. 2007
Localisation 40PO (Politique) et cote 34564

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les élections américaines. Bernard E. Brown, Sébastien Marty et Pascal Perrineau
Autrement. 2008
Localisation 40PO (Politique) et cote NS 32278

•    Consultez notre sélection d’articles en ligne :

Sur cairn.info
La revue Le Débat a publié un numéro intitulé « L’échéance présidentielle ».

Le Débat 2012/1 (n° 168). 192 pages.
URL : www.cairn.info/revue-le-debat-2012-1.htm

La revue Pouvoirs a publié l’article suivant :

Jacques Gerstlé, Les campagnes présidentielles 1965-2007 : De M. X à Mme Royal, Pouvoirs 4/2006 (n° 119), p. 29-40.
URL : www.cairn.info/revue-pouvoirs-2006-4-page-29.htm

•    Notre sélection de revues disponibles à la Bibliothèque

La revue Sciences Humaines publie ce mois-ci un numéro intitulé : Dans la tête de l’électeur (n° 236, avril 2012).

Le magazine Books publie ce mois-ci un numéro intitulé : Pourquoi voter ? (n° 31, avril 2012).

Pour en savoir plus…

A écouter : Anne Muxel sur France Culture dans l’émission de Marc Voinchet « Les Matins »
A suivre : sur Le Monde.fr, Politicosphere, blog d’observation du Web politique par Linkfluence, en partenariat avec Le Monde.fr

Contact : anne.barbier@enpc.fr

Café des Sciences : Françoise Héritier

Françoise Héritier

Françoise Héritier en conférence à l’École des Ponts ParisTech

Masculin – Féminin : la construction de la différence

Vendredi 9 mars 2012

12h45 amphithéâtre Navier

Françoise Héritier est une anthropologue et ethnologue française de renommée internationale. Elle a été professeure honoraire au Collège de France, à la suite de Claude Levi-Strauss, où elle occupait la chaire d’ «étude comparée des sociétés africaines», directrice du laboratoire d’anthropologie sociale et directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Claude Lévi-Strauss voyait en elle son successeur. Dans la continuité du principal théoricien du structuralisme, elle approfondit la «théorie de l’échange» et celle de la «prohibition de l’inceste», établies communément sur la notion de circulation des femmes.
L’auteur de Masculin/Féminin a consacré l’essentiel de ses recherches aux fondements de la domination masculine.

•    Vous trouverez à la Bibliothèque les livres suivants :

Masculin/Féminin : Dissoudre la hiérarchie. T. 1 et 2. Françoise Héritier
Odile Jacob. 1996, 2002
Localisation 40SO (Sociologie) et cote 34000

Hommes, femmes : La construction de la différence.  Sous la direction de Françoise Héritier
Le pommier. 2010
Localisation 40SO (Sociologie) et cote 35895

La plus belle histoire des femmes. Françoise Héritier, Michelle Perrot, Sylvianne Agacinski
Seuil. 2011
Localisation 44 (Essai) et cote 35905

•  La revue SCIENCES HUMAINES disponible à la Bibliothèque publie ce mois-ci un numéro intitulés Les identités sexuelles (n° 235, février 2012).

Pour en savoir plus, consultez notre sélection d’articles en ligne (accessibles via le réseau École des Ponts ParisTech)

Sur cairn.info

Françoise Héritier «Quels fondements de la violence ?», Cahiers du Genre 2/2003 (n°35), p.21-44.
www.cairn.info/revue-cahiers-du-genre-2003-2-page-21.htm.

Françoise Héritier «Une figure multivalente», L’Homme 2/2005 (n° 174), p. 7-10.
www.cairn.info/revue-l-homme-2005-2-page-7.htm.

Françoise Héritier «Au cœur de l’Afrique», Cahiers d’études africaines 2/2010 (N° 198-199-200), p. 397-404.
www.cairn.info/revue-cahiers-d-etudes-africaines-2010-2-page-397.htm.

Sur revue.org

Caroline Jeanne «La France : une délicate appropriation du genre«  Genre & Histoire, n°3 | Automne 2008
http://genrehistoire.revues.org/index349.html

Joan W. Scott et Bruno Perreau, «La question du genre. Entretien avec Joan W. Scott», Genre, sexualité & société, n°4 – Automne 2010
http://gss.revues.org/index1659.html

Contact : anne.barbier@enpc.fr

CAFÉ DES SCIENCES : DIDIER ROUX

Didier Roux

Didier Roux

Didier Roux en conférence à l’École des PontsParisTech
Défis et innovations dans l’habitat du futur
Vendredi 13 janvier 2012

12h45 amphithéâtre Navier

Didier Roux est directeur de la recherche et de l’innovation chez Saint-Gobain depuis 2005 et membre de l’Académie des sciences. Chimiste de formation, il a été élève de l’École normale supérieure de Bordeaux et a étudié l’influence des interactions entre micelles sur le comportement critique des micro-émulsions lors de son doctorat à l’université de Bordeaux. Ses travaux sur la stabilité des micro-émulsions intéressent l’industrie pétrolière et Exxon le nomme scientifique associé en 1986. Il a été directeur de recherche au CNRS à Bordeaux, a cofondé deux startups de biotechnologie. Didier Roux est membre du conseil scientifique de l’Institut Curie, de l’ESPCI ParisTech4 et du conseil d’administration de l’ENS Lyon.

Vous trouverez à la Bibliothèque différents ouvrages autour de la thématique de l’habitat durable :

EMELIANOFF, C. Les pionniers de la ville durable – Récits d’acteurs, portraits de villes en Europe, Paris : Autrement. 2010
Classement 33 (Urbanisme) et cote 34125


COLLECTIF ACTES SUD. Habiter écologique : Quelles architectures pour une ville durable ? Paris : Actes Sud. 2009
Classement 32 (architecture) et cote 33440


SOUAMI T. Écoquartiers : secrets de fabrication : analyse critique d’exemples. Paris : La Documentation française. 2011
Classement 33 (architecture) et cote 35778




Vous trouverez d’autres suggestions de livres que nous avons mis en vitrine à la bibliothèque. N’hésitez pas à nous les demander pour emprunt !

Café des sciences : Erik Orsenna

Erik-Orsenna-avril-2010-Photo@Eric-Lefeuvre

Erik Orsenna en conférence à l’École des PontsParisTech

L’Eau une ressource rare

Vendredi 16 décembre 2011
12h45 amphithéâtre Navier

Romancier et homme politique (conseiller culturel à l’Elysée puis conseiller d’État), élu à l’Académie le 28 mai 1998 au fauteuil de Jacques-Yves Cousteau, il a été enseignant et chercheur pendant onze ans, dans le domaine de la finance internationale et de l’économie du développement (Université de Paris I, École normale supérieure). Il a choisi son pseudonyme, Orsenna, du nom de la vieille ville du Rivage des Syrtes, de Julien Gracq et a écrit une dizaine de romans dont L’Exposition coloniale, prix Goncourt en 1988.

Ses périples autour du monde ont donné lieu à plusieurs œuvres dont Voyage aux pays du Coton. Petit précis sur la mondialisation (2006). Dans un deuxième tome, L’Avenir de l’eau (2008), il enquête sur les problèmes d’accès à l’eau dans le monde et tente de mobiliser réseaux de scientifiques, de diplomates ou d’industriels.

Erik Orsenna a conseillé le ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture sur la réforme de la PAC. Il est aujourd’hui membre du Conseil Scientifique et Ethique d’Areva et membre du Conseil d’Administration de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm. Il préside enfin le jury du Prix Orange du Livre 2010.

Vous trouverez à la Bibliothèque :

ORSENNA, E. Climat, une planète et des hommes – Quelle influence humaine sur le changement climatique?, Cherche midi éditeur. 2011.
Classement 07 (Climat) et cote 35741

Erik Orsenna apprécie les rencontres avec ceux qui cherchent. Comme beaucoup d’entre nous, le débat sur le changement climatique le concerne et l’étonne. Pourquoi le doute, voire la méfiance, se sont-ils installés face à la réalité du réchauffement climatique et de l’influence des activités humaines sur ce phénomène ? Comment les «climato-septiques» sont-ils allés jusqu’à remettre en cause des faits établis et faire passer les chercheurs du Giec pour des imposteurs ?

ORSENNA, E. L’avenir de l’eau – Petit précis de mondialisation, Fayard. 2008.
Classement 28 (Eau) et cote NS 32386

Dans dix ans, dans vingt ans, aurons-nous assez d’eau ? Assez d’eau pour boire ? Assez d’eau pour faire pousser les plantes ? Assez d’eau pour éviter qu’à toutes les raisons de faire la guerre s’ajoute celle du manque d’eau ? Dans l’espoir de répondre à ces questions, je me suis promené. Longuement. Peu à peu, j’ai fait plus ample connaissance avec notre planète. J’ai vu s’aggraver partout les inégalités, notamment climatiques. Mais j’ai vu aussi la réussite du pragmatisme, de belles coopérations entre administrations et entreprises privées.

Mais aussi, deux de ses romans :

La grammaire est une chanson douce, Stock, 2001
Classement 42 (Français) et cote NS 29746

L’Entreprise des Indes, Stock, 2010.
Classement 43 (Roman) et c
ote 34155

Lien vers le Site d’Erik Orsenna

Découvrir une sélection d’ouvrages

La bibliothèque et le département Sciences humaines et sociales (SHS) ont réalisé une sélection d’ouvrages autour du livre de Tomas Piketty « Pour une révolution fiscale » et autour de la conférence de Patrick Weil au café des sciences de l’École des Ponts « Être  Français, les quatre piliers de la nationalité ».

Consulter la sélection

Contact Anna Egea

Café des sciences : Thomas Piketty

Pour une révolution fiscale.
Un impôt sur le revenu pour le XXIème siècle.

Vendredi 8 avril 2011 – 12h45 – 14h15

Directeur d’étude à l’EHESS, Thomas Piketty est docteur en économie et ancien élève de l’École normale supérieure.
Ses travaux portent sur l’économie des inégalités, les hauts revenus, le système de retraite et la redistribution des richesses et lui valurent de nombreuses distinctions (prix de thèse, prix du meilleur jeune économiste, médaille de bronze du CNRS…).

Professeur d’économie au Massachussetts institute of technology, MIT (de 1993 à 1995), directeur de la fondation École d’économie de Paris/Paris School of economics (de 2005 à 2007) , il est actuellement professeur à l’École d’économie de Paris.

Contact : Anna Egea