Nouveautés eBooks

La Bibliothèque offre un nouvel accès à 10 titres de livres électroniques sur la plateforme Dawsonera

1. Modalités d’accès

A partir des postes informatiques de l’École, se rendre sur la page du Portail Lecteur : http://www.dawsonera.com/depp/reader/protected/Home.html

• Cliquer sur l’onglet « eBook Catalogue » pour découvrir les 10 titres disponibles

2. Modalités de consultation

• Lire le livre électronique pendant 24 et à partir du même poste : « read online »

• Depuis la notice détaillée, téléchargez le livre sur une clé USB, un ordinateur, un CD .. pour une durée limitée de 1 à 7 jours : « download »

• Créer un compte lecteur depuis un poste informatique de l’École pour accéder à la plateforme depuis l’extérieur et ajouter des titres dans les « favoris »

3. Trucs & astuces à propos de la lecture en ligne

Un lecteur identifié peut :

• ajouter des notes personnelles et les retrouver

• chercher un mot, une phrase et visualiser le résultat

• copier-coller 5% maximum par usager du contenu du livre (option non disponible si l’ouvrage est téléchargé)

• imprimer 5% maximum par usager du contenu du livre (option non disponible si l’ouvrage est téléchargé)

→ Contact : delphine.du-pasquier@enpc.fr

Livres électroniques … enquête d’usage

Depuis janvier 2010, la bibliothèque de l’Ecole a mis en ligne plusieurs plateformes de livres électroniques :

Cyberlibris, 2500 titres en sciences de l’ingénieur et en gestion-finances

Safari, plus de 50 ouvrages de référence en informatique édités par O’Reilly Media, Prentice Hall, Addison Wesley …

SpringerLink, une plateforme d’ouvrages de référence en mathématiques

Dans le cadre d’un projet ParisTech, un groupe projet d’élèves ingénieurs de première année, Victor ARMINJON, Adrien HOBT et Jean-Pierre SLEIMAN a mené cette année une enquête sur l’usage des livres électroniques au sein de l’Ecole des Ponts ParisTech.

Des élèves de 1ère et 2ème années,  des étudiants en master et des doctorants ont participé à l’enquête  à l’occasion de deux « focus groups » organisés en mars 2010.

Les résultats de l’enquête sont présentés ici.

D’après vous, qu’est-ce qu’un ebook[1] ?

50% des élèves donnent une définition fausse ou partielle du livre électronique se focalisant uniquement sur le support physique et plus particulièrement la liseuse[2]. Les autres en ont une définition correcte (support physique et contenu).
Les thésards font également les mêmes confusions.

Après avoir défini correctement le ebook, seuls 37% des élèves déclarent n’en avoir jamais utilisé, tandis que l’ensemble des thésards en sont déjà utilisés.

A quelle occasion avez-vous découvert les ebooks ?

La découverte des livres électroniques s’est faite principalement par curiosité personnelle, et/ou par l’intermédiaire d’un camarade, du moins au départ.

Dans quel cadre les utilisez-vous ?

37% des élèves utilisent les ebooks seulement dans le cadre de leurs études, le reste pour les loisirs, et plus précisément pour suivre l’actualité et la culture générale. 50% utilisent les ebooks dans le cadre de l’Ecole pour le cours de sciences humaines, d’informatique, d’économie et de finance. Du côté des thésards, l’utilisation concerne quasi-exclusivement les travaux de recherche et plus précisément les maths, la physique et l’actualité.

Sur quel type de plateforme ou quel support de lecture ?

Tous les élèves et tous les thésards interrogés consultent des ebooks à partir d’un ordinateur. 50% consultent à partir d’un Smartphone ; 25% ont déjà utilisé une liseuse.

Comment avez-vous accès aux livres électroniques ?

87% des élèves accèdent aux ebooks dans le cadre des loisirs depuis leur ordinateur personnel ; 50% dans le cadre scolaire (quasi exclusivement via un envoi par courriel de la part des professeurs ou appariteurs). Les thésards utilisent les livres électroniques par tout moyen mais aussi via la bibliothèque de l’école et parfois  une autre BU.

L’utilisation des fonctions semble beaucoup plus complète et appréciée chez les doctorants que chez les élèves.

Comparaison avec la lecture de livres imprimés

Ergonomie : unanimement, l’avis est partagé entre l’aspect pratique (toute une bibliothèque dans la poche, fonctions supplémentaires…), et les avantages du papier (lisibilité, habitude, annotations…).

Coût : 62% des élèves et l’ensemble des thésards préfèrent le ebook (souvent moins cher).

Accès et distribution : Avantage au ebook, en théorie (transfert rapide, à domicile, recherche de livre à partir du contenu, pas uniquement du titre…), mais en pratique, les élèves soulignent le manque de communication qui limite l’usage et les bibliothèques trop peu fournies. Pour les thésards, la facilité d’accès et de distribution constitue l’avantage principal du livre électronique.

Quel est selon vous le frein majeur à l’utilisation des ebooks ?

Unanimement, la fatigue des yeux due à la lecture sur écran et le manque d’habitude sont évoqués. Les élèves y ajoutent un manque de contenu, une faible ergonomie des sites de vente et des bibliothèques en ligne aux fonctionnalités limitées (enregistrement du fichier parfois interdit…). Les thésards soulèvent aussi très justement les difficultés engendrées par les conflits entre éditeurs et agrégateurs (droits d’auteur).

Comment comptez-vous utiliser les ebooks à l’avenir ?

37% des élèves pensent ne pas utiliser d’ebooks à l’avenir ; 12% envisagent l’achat d’une liseuse. Les autres apprécient l’utilisation des livres électroniques pour les contenus évolutifs et l’actualité.

Les améliorations à apporter au sein de l’école

Les deux groupes souhaitent plus de communication sur les bibliothèques en accès libre au sein de la bibliothèque. Les élèves souhaiteraient une offre plus ciblée sur les programmes de cours principalement et un accès simplifié via une seule et même bibliothèque électronique.


[1] Le livre électronique ou ebook désigne à la fois un support physique de lecture d’un livre électronique et son contenu.

[2] la Liseuse (ou reader)  est un Support physique spécialisé dans la lecture de livres électroniques, regroupant en général des fonctions assez rudimentaires (écran noir et blanc non tactile, peu de boutons…), mais spécifiquement adapté.