Portrait d’un élève moniteur : Younes Guessous

Younes Guessous a travaillé plusieurs mois à la Direction de la documentation et des archives.  Au terme de son contrat, il témoigne de cette expérience.

Younes

Je suis étudiant en première année à l’École des Ponts ParisTech, que j’ai intégrée après des classes préparatoires à Casablanca, Maroc.

Quels ont été  ton rôle et tes missions  au sein de la bibliothèque ?

J’ai principalement effectué des missions d’accueil et d’information.  A l’accueil de la bibliothèque, je m’occupe des prêts et retours des documents, de répondre aux questions des utilisateurs et de les conseiller éventuellement en matière de recherches bibliographiques en déroulant le catalogue des ressources disponibles. De façon moins fréquente, j’équipe les nouveaux documents destinés à être mis en rayon et je participe également à du catalogage de travaux d’étude ou de dossiers de formation continue.

Comment as-tu organisé ton agenda pour concilier ton année d’études et ton travail à la bibliothèque ?

J’ai soumis mon emploi du temps à la directrice de la bibliothèque au début de l’année afin d’établir un planning prévisionnel, puis je l’ai informée des éventuels changements. Concernant le volume hebdomadaire de 8h/semaine, je trouve qu’il est assez optimal dans la mesure où il permet de ne pas empiéter sur le temps d’étude ou de loisirs.

Qu’est ce qui t’a le plus étonné en découvrant le fonctionnement de la bibliothèque ?

En tant qu’utilisateur, on ne soupçonne pas forcément qu’il y a autant travail derrière la gestion d’une bibliothèque. Par ailleurs, le personnel a développé un sens du service très aiguisé, que ce soit à travers les tâches bibliothécaires relevant de la gestion du catalogue, ou les tâches documentalistes de veille documentaire spécifique aux départements d’enseignement ou aux laboratoires. Enfin par rapport à mon expérience personnelle à l’accueil, cela m’étonne qu’il y ait aussi peu d’étudiants issus du concours commun à utiliser la bibliothèque par rapport aux autres catégories d’étudiants à l’École.

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées dans ta mission ?

Je devais être rapidement opérationnel à l’accueil sans avoir eu forcément le temps de tout retenir. Je devais aussi gérer les questions, demandes et cas imprévus, ce qui n’était pas forcément simple.

En définitive, quels sont les apports de cette expérience ?

Les apports de cette expérience sont à la fois théoriques et pratiques. Tout d’abord, j’ai acquis une bonne connaissance des métiers de la bibliothèque et de la documentation, ce qui commence à me servir dans les composantes d’étude bibliographique au cours des différents projets d’étude. Ensuite des apports pratiques dans le sens où j’ai amélioré mes capacités relationnelles, notamment dans le cas de demandes ou de cas imprévus que j’ai dû gérer.

A l’issue de cette expérience, ta vision de la bibliothèque de l’École a-t-elle évolué ?

En plus de ce dont j’ai parlé précédemment, je vois maintenant d’autant plus le rôle crucial que joue la bibliothèque en tant que fonction support à l’enseignement et à la production de savoir à l’École.

Merci Younès d’avoir répondu à nos questions !