Portrait d’un moniteur étudiant : Tomasz CZECH

Bonjour Tomasz, tu es moniteur étudiant à la bibliothèque depuis 2013.
Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Tomasz Czech, je suis polonais. Je suis arrivé à l’École des Ponts en septembre 2013 pour faire mes études. En Pologne, ce sont des études du niveau Master et ici il s’agit de la 4ème et 5ème années du cursus d’ingénieur. Je profite d’un accord entre mon École, qui s’appelle l’École polytechnique de Wrocław, située dans le sud-ouest de la Pologne et l’École des Ponts à Champs-sur-Marne.
Je suis inscrit dans le département Génie Civil et Construction, comme en Pologne. Donc pour moi, c’est une continuité.

Comment as-tu eu connaissance du poste de moniteur-étudiant ?

Avant de venir à l’école, j’ai beaucoup parlé avec mes amis polonais qui ont déjà étudié à l’École. Une amie m’a dit qu’il était possible de postuler pour un job étudiant. C’est une occasion de gagner un petit salaire, d’avoir un job compatible avec mon planning à l’École.

A la bibliothèque, quel est ton rôle ?

À la bibliothèque Lesage de l’École des Ponts, j’ai été recruté comme moniteur. Le poste consiste à assurer l’accueil des lecteurs, à superviser les espaces de la salle de lecture lors des soirées, c’est-à-dire à partir de 16h et jusqu’à 20h. Normalement, je reste à l’accueil, j’enregistre les prêts de documents et je renseigne les lecteurs. Juste avant la fermeture de la bibliothèque, je suis chargé de ranger les livres laissés par les lecteurs, de mettre en ordre les mobiliers, tables et chaises, de fermer la bibliothèque après m’être assuré que tous les usagers ont bien quitté les lieux.

Travailles-tu seulement à l’accueil de la bibliothèque ou as-tu aussi d’autres missions  ?

Non, pas seulement, mon autre activité consiste à mettre à jour les données bibliographiques de documents du fonds ancien à partir du 18ème siècle. J’ai eu également l’occasion de travailler sur des documents du 16ème siècle.

Comment organises-tu ce travail tout au long de la semaine avec tes courts ?

On m’a proposé de travailler les après-midis des mardis et jeudis. Cela a n’est pas facile en 2ème année, mais j’ai eu de la chance car j’ai été dispensé d’un module qui normalement se déroule l’après-midi du mardi . Je suis libre également le jeudi et ainsi, pendant ces périodes, je peux travailler à la bibliothèque.

Qu’est-ce qui te plait dans le travail que tu fais à la bibliothèque?

Ce qui me plait, c’est le fait que  la bibliothèque ne soit pas ouverte  aux seuls élèves du campus mais également à tout public externe. Même si ces publics externes peuvent uniquement  consulter les ouvrages sur place. C’est une approche originale, peu courante. La bibliothèque de l’Ecole est l’une des plus importantes bibliothèques dans le domaine du génie civil en France, si ce n’est la plus importante. C’est bien que tout le monde puisse y venir consulter des ouvrages intéressants.

Selon toi, quelle est la place de la bibliothèque dans une école d’ingénieurs ?

La bibliothèque est un lieu indispensable pour les élèves. Soit pour effectuer  un travail en groupe, soit pour réviser. Il y a des espaces de travail disponibles, des salles de réunion, et toute la documentation réunie en un même lieu. Des manuels vraiment indispensables pour les cours ou pour préparer les examens, des nouveautés dans chaque domaine comme mécanique des sols, des roches, des fondations. Ici, on peut venir librement de 9h à 20h tous les jours. Il faut seulement avoir du temps pour consulter cette mine d’informations!

Quelles sont les difficultés que tu rencontres en tant que moniteur étudiant ?

Si le fait de travailler à la bibliothèque est un plus pour moi (économique en particulier), , par contre, je suis contraint de restreindre ma participation aux différentes activités qui ont lieu à l’École le soir. Mais il est toujours possible de s’arranger avec les autres moniteurs étudiants pour profiter d’opportunités.

Merci Tomasz d’avoir répondu à nos questions !